Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Agence canadienne d'évaluation environnementale

Communiqué

Le ministre fédéral de l'Environnement annonce sa décision sur le projet de route Translabradorienne (Phase III)

OTTAWA, le 5 juillet 2004 - L'honorable David Anderson, ministre de l'Environnement, a annoncé aujourd'hui que le projet du ministère des Transports et des Travaux publics de Terre-Neuve-et-Labrador prévoyant la construction et l'entretien d'une route de gravier à deux voies de Cartwright Junction à Happy Valley-Goose Bay ne nécessitera pas de renvoi à un médiateur ou à une commission d'examen selon la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale. Le ministre Anderson a renvoyé le projet à l'autorité fédérale responsable, Transports Canada, afin que celle-ci prenne les mesures nécessaires.

Le ministre a déclaré que le projet n'était pas susceptible de causer des effets négatifs importants sur l'environnement. Dans sa prise de décision, le ministre a tenu compte :

  • du rapport d'étude approfondie ainsi que des conclusions et des recommandations présentées par Pêches et Océans Canada;
  • des commentaires du public reçus pendant les cinquante jours de la période de consultation sur le rapport;
  • de la mise en oeuvre des mesures d'atténuation identifiées dans le rapport; et
  • de la mise en oeuvre du programme de suivi.

Le ministère des Transports et des Travaux publics de Terre-Neuve-et-Labrador se propose de construire et d'entretenir une route de gravier à deux voies de Cartwright Junction (87 km au sud de Cartwright) à Happy Valley-Goose Bay. La route sera conforme à une norme de construction de 80 km/h et la limite de vitesse affichée sera de 70 km/h. On prévoit que les différentes phases du travail de construction s'échelonneront sur six ans.

-30-

L'Agence canadienne d'évaluation environnementale administre le processus fédéral d'évaluation environnementale. Ce processus permet de déterminer les effets environnementaux des projets à l'étude, de prendre les mesures appropriées à ces effets et ce, en favorisant le développement durable.

Renseignements :

Claire Chippindale
Conseillère en communications
Agence canadienne d'évaluation environnementale
Tél. : (613) 957-0313
Téléc. : (613) 957-0946
Courriel : claire.chippindale@acee-ceaa.gc.ca