Avertissement Cette page Web a été archivée dans le Web.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Agence canadienne d'évaluation environnementale

Communiqué

Le ministre fédéral de l'Environnement annonce sa décision au sujet du projet d'autoroute transcanadienne entre Perth-Andover et Woodstock

OTTAWA - Le 24 août 2004-- L'honorable Stéphane Dion, ministre de l'Environnement, a annoncé aujourd'hui que le projet de construction d'un nouveau tronçon à quatre voies de la route transcanadienne proposé par le ministère des Transports du Nouveau-Brunswick ne nécessitera pas de renvoi à un médiateur ou à une commission d'examen en vertu de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale. Le ministre Dion a renvoyé le projet aux autorités responsables, Transports Canada, Infrastructure Canada et Pêches et Océans Canada, afin que celles-ci prennent les mesures nécessaires.

« Je suis heureux que le processus d'évaluation environnementale ait permis de modifier le tracé de certains segments de l'autoroute afin de sauvegarder et de protéger des colonies de plantes rares, » a affirmé le ministre Dion.

Le ministre a déclaré que le projet n'était pas susceptible de causer des effets négatifs importants sur l'environnement. Dans sa prise de décision, le ministre a tenu compte :

  • du rapport d'étude approfondie ainsi que des conclusions et des recommandations présentées par les autorités responsables;
  • des résultats de la période de consultation publique sur le rapport d'étude approfondie;
  • de la mise en œuvre des mesures d'atténuation identifiées dans le rapport;
  • de la mise en œuvre du programme de suivi.

Le ministère des Transports du Nouveau-Brunswick propose de construire un nouveau tronçon d'autoroute à plusieurs voies à chaussées séparées. Le projet débuterait au sud de l'échangeur situé à l'intersection de la transcanadienne et de la route 190 dans le village de Perth-Andover, passerait par River de Chute, Florenceville, Hartland, et se terminerait près de l'intersection de la transcanadienne et de la route 550 (chemin Connell) dans la ville de Woodstock. Ce nouveau tronçon d'autoroute aurait une longueur de 70 kilomètres et serait financé par le Fonds canadien sur l'infrastructure stratégique.

-30-

L'Agence canadienne d'évaluation environnementale administre le processus fédéral d'évaluation environnementale. Ce processus permet de déterminer les effets environnementaux des projets à l'étude, de prendre les mesures appropriées à ces effets, et ce, en favorisant le développement durable.

Renseignements :

Robert Deslauriers
Conseiller principal en communications
Agence canadienne d'évaluation environnementale
Tél. : (613) 957-0396
Téléc. : (613) 957-0946
Courriel : robert.deslauriers@acee-ceaa.gc.ca